Entre musique et jonglage...

Le Shekere

Composé d’une calebasse recouverte d’un filet tressé de perles, on le joue en jonglant pour faire vibrer les perles et en le frappant pour obtenir une basse profonde. Joués à trois, ils accompagnent cérémonies de Santeria (religion afro-cubaine). Aussi utilisé dans la rumba comme maintient rythmique et dans le latin jazz en performance sonore et visuelle.

shekere